Actualités

Actualités et sujets concernant nos activités


Friday, 28 April 2017
La faune de retour dans les forêts certifiées FSC

(© Vincent Wildlife Trust)

Au Pays de Galle, un membre nocturne extrêmement rare de la famille des belettes n’est plus au bord de l’extinction grâce aux translocations vers les zones boisées gérées par Natural Resources Wales (FSC-C115912). La martre des pins est le deuxième carnivore le plus rare en Grande-Bretagne et est considéré comme une espèce prioritaire en ce qui concerne les efforts de préservation au Pays de Galle et en Écosse. Cette petite population est désormais en voie de rétablissement : au moins quatre des femelles martres transférées ont donné naissance à des petits au cours du printemps 2016, marquant ainsi une victoire pour les écologistes.


Plan de relance

Le Vincent Wildlife Trust, un organisme de bienfaisance travaillant à la préservation des mammifères britanniques et irlandais, a mené des recherches et des enquêtes sur les martres des pins pendant trente ans, et a déterminé que des mesures urgentes étaient nécessaires pour prévenir la disparition complète de la martre des pins. Par conséquent, à l’automne 2015, vingt martres des pins issues de populations plus robustes en Écosse ont été transférées dans une grande étendue de forêt certifiée FSC dans le centre du Pays de Galle. Dix-neuf martres supplémentaires ont été relâchées dans la même région l'année suivante. Tous les animaux ont été suivis par radio et surveillés après leur libération.

Reproduction et habitat

Martre (© FSC IC)© FSC ICLes martres se reproduisent lentement: elles ne s’accouplent pas avant l’âge de deux ou trois ans et ont ensuite une seule portée par an, de généralement un ou deux petits. Le fait que ces animaux se soient accouplés dès leur première année au Pays de Galle montre qu’ils ont trouvés suffisamment de ressources pour vivre au sein de leur territoire nouvellement établit.

Martres des pins et écureuils gris

Cela pourrait également être une bonne nouvelle pour la population en déclin des écureuils roux natifs de la région, une espèce qui a souffert en raison de la présence envahissante d’écureuils gris. Des études récentes ont montré que les martres des pins sont susceptibles de se régaler des écureuils gris lorsque ceux-ci sont présents. Dans certaines régions d’Irlande, où le nombre de martres s’accroît, il y a eu un déclin de la population des écureuils gris et celle des écureuils roux de la région a commencé à augmenter de nouveau. Il y a également eu des rapports d’effets similaires en Écosse.

Le rôle d’une foresterie responsable

Une zone boisée étendue et diverse qui convient aux martres des pins bénéficie probablement d’une grande variété d’autres espèces et doit se révéler plus résistante aux conditions environnementales changeantes. Heureusement, de nombreux plans de gestion forestière, y compris ceux qui répondent aux exigences FSC, visent désormais à accroître la diversité des espèces afin de promouvoir la durabilité des écosystèmes forestiers. Ces évolutions dans le secteur forestier devraient être bénéfiques pour les martres des pins en termes d’habitats, de disponibilité alimentaire accrue, et de lieux de reproduction.

Pour plus d’informations, veuillez lire l’article original publié par le Dr. Jenny MacPherson, Directrice chez Vincent Wildlife Trust, dans le magazine Forest Matters de FSC Royaume-Uni (édition de mars 2017).


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000211