Actualités

Actualités et sujets concernant nos activités


Tuesday, 16 October 2018
Communiqué officiel de FSC France

Bilan protection usage de la marque FSC

Suite au reportage d’Arte sur FSC® (Forest Stewardship Council®) faisant l’objet d’allégations et de propos erronés, nous estimons qu’il est important de rétablir la vérité sur notre système de certification.


Bien que nous reconnaissions que notre action sera toujours perfectible dans certains domaines – ce que nous avons concédé publiquement par le passé - nous sommes consternés par la déformation des faits et les liens présumés entre FSC et les activités douteuses et préjudiciables présentées dans le documentaire. Nous réfutons ces propos, qui ne s’appuient sur aucun fait.

Ainsi, le film ne montre pas comment les peuples autochtones du Bassin du Congo ont accès aux services de santé grâce au travail réalisé dans les concessions certifiées FSC. Il ne montre pas non plus comment ces populations sont consultées avant que le bois ne soit récolté dans les zones où ils vivent. Dans ce cadre, les entreprises certifiées FSC veillent par exemple à ce que les arbres qu'ils considèrent comme sacrés ou ayant une valeur exceptionnelle soient préservés.

FSC est conscient que les questions de droits fonciers au Brésil sont très controversées et sensibles. Ces difficultés sont liées à de profonds problèmes historiques qui ne sont pas de la compétence de notre organisation. Néanmoins, les entreprises certifiées FSC sont tenues de maintenir ou d'améliorer le bien-être social et économique des communautés locales et de veiller à ce que leurs droits ne soient pas violés. Toute violation de ces droits entraîne des procédures sévères à l'encontre des détenteurs de certificats qui ne respectent pas ces règles.

Le reportage montre également des images choquantes d’abus des droits humains de populations autochtones maltraitées et de zones souffrant de déforestation, laissant entendre que ces situations sont causées indirectement par FSC. En tant qu’organisation engagée en faveur de la préservation des forêts et des personnes qui y vivent et travaillent, nous avons été très affectés par ces images et par le lien que le reportage tente d’établir entre FSC et ce type d’activités. Nous condamnons fermement l’usage de la violence, l’exploitation forestière illégale, le non-respect des droits de l’homme et la destruction des forêts.

FSC ne peut pas être considérée comme étant le seul outil pour la préservation des forêts. Nous ne l’avons d’ailleurs jamais prétendu. Nous reconnaissons l’importance du rôle que de nombreuses parties prenantes jouent dans cette tâche et nous avons toujours considéré que travailler avec les autorités nationales et supranationales était nécessaire.

FSC a été créé pour tenir compte du fait que les forêts devaient être préservées au moyen de solutions à la fois scientifiques et pragmatiques. Ces solutions prenant en compte les besoins économiques et leurs impacts environnementaux et sociaux. Nous sommes fermement convaincus que notre travail au cours de ces années a eu des effets positifs, en dépit de ce que le film tente de décrire.

Nous souhaitons, à travers ce communiqué, faire état de notre expérience et de notre position sur chacun des grands points mis en avant dans le reportage, en nous appuyant sur des faits et des études.

Nous invitons tous ceux qui sont intéressés à en savoir plus sur la manière dont FSC relève les défis auxquels sont confrontées les forêts et leurs habitants à participer à nos réflexions collectives et nos travaux.

Vous pouvez lire les réponses de FSC aux allégations le concernant dans le documentaire, en cliquant ici.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000211