Actualités

Actualités et sujets concernant nos activités


Wednesday, 26 February 2020
La marque de prêt-à-porter Sézane poursuit ses engagements et choisit la certification FSC

Vêtement de la marque Sézane (© FSC France)© FSC France

Régulièrement pointée du doigt par les médias et les consommateurs, l’industrie du textile a souvent été décriée pour ses mauvaises pratiques environnementales et sociales : conditions de travail, utilisation de substances polluantes, exploitation de ressources non-renouvelables, émission de gaz à effet de serre…


Les exemples ne manquent pas pour illustrer l’impact de cette industrie sur la planète et les hommes. Face aux nouvelles attentes de la société, les acteurs de l’ensemble de la filière sont poussés à faire évoluer leurs pratiques et à revoir l’ensemble de leurs modèles pour se diriger vers une mode plus responsable.

FSC est un des outils de traçabilité pour les acteurs du textile : emballages carton, sacs en papier, mobilier de boutique en bois, viscose, acétate, modal ou encore caoutchouc naturel, tous ces produits peuvent provenir de forêts bien gérées et être certifiés FSC. Certaines marques relèvent déjà ce défi et réfléchissent dès l’étape de conception à leur responsabilité.

C’est le cas de Sézane, première marque française de prêt-à-porter à avoir obtenu la certification FSC et à le communiquer auprès de ses clientes. Née en ligne avec un concept fort et novateur, Sézane connait un succès fulgurant, résultat de collections au style unique et à un projet de marque toujours plus engagé.

Cette certification est une nouvelle preuve de ses engagements pour une mode plus durable, mais aussi une façon de montrer le chemin aux autres acteurs du secteur. Elleore Bomstein, Responsable RSE de la marque Sézane, revient avec nous sur le choix de la certification FSC et sur la démarche plus globale de la marque.

Sézane s’est positionnée dès sa création comme une marque engagée, d’un point de vue solidaire et social d’abord, puis environnemental ces dernières années. En inventant un modèle de production alternatif, la marque s’est tout de suite dispensée d’intermédiaires, et a troqué le principe des soldes contre des collections en édition limitée pour éviter la surproduction et les invendus. Ce sens de l’innovation lui a ainsi permis de proposer des pièces de bonne qualité, qui durent dans le temps, sans pour autant faire de compromis sur le style.

Sortir des sentiers battus infuse l’ADN de la marque. « Les engagements sont portés par Morgane Sézalory, la fondatrice, qui est très impliquée » nous explique Elleore. « Sézane est née des Composantes, son premier site en ligne créé en 2008, dont l’idée était de vendre des pièces vintages chinées ». Sézane découle donc naturellement de cette première étape, dont le concept même de proposer des vêtements de seconde main était déjà novateur pour l’époque.

La mission de la marque Sézane peut donc se résumer ainsi : une mode pensée pour se transmettre, sans intermédiaire, sans soldes ni surproduction afin de pouvoir proposer les plus beaux produits au prix le plus juste toute l’année.

Le rôle et les missions d’Elleore ont été spécifiquement définis pour parfaire cette mission : « Je suis arrivée pour structurer les engagements de la marque. Beaucoup d’initiatives étaient menées par les différents départements mais mon rôle est de donner une cohérence globale et d’avoir des objectifs clairs ainsi que des indicateurs de suivi pour aller toujours plus loin ». A ce titre, Elleore s’occupe aujourd’hui de la conformité sociale au sein des chaînes d’approvisionnement et de la réduction de l’impact environnemental des matières.

Car si l’industrie textile est aujourd’hui le deuxième secteur le plus polluant derrière le pétrole, Sézane s’est engagée à agir pour une mode plus responsable. « Cette volonté est partagée par toutes les équipes » précise Elleore. « Car repenser la production pour une mode plus raisonnée, c’est un travail de fourmi ! Il faut agir dès le choix des matières premières et travailler main dans la main avec nos fournisseurs pour remonter toute la chaîne, c’est une véritable co-construction ».

Ce travail de longue haleine est nécessaire pour minimiser l’impact à toutes les étapes de production (filature, teinture, tannerie, etc.) et s’assurer que les standards sociaux et environnementaux de Sézane sont bien respectés.

Ainsi, la première étape pour remonter les chaînes d’approvisionnement passe par les certifications : « Remonter les chaînes relève d’un travail d’investigation très lourd » explique Elleore, « nous avons beaucoup de références et notre premier axe de travail pour s’assurer de la traçabilité de nos fournisseurs a été d’utiliser des certifications exigeantes et surtout indépendantes, afin de rendre l’information lisible et d’être crédibles ».

Echantillons de viscose certifiée FSC de la marque SézaneLa marque annonce ainsi avoir atteint 70% de matières éco-responsables grâce notamment aux labels GOTS, qui certifie l’origine biologique des fibres textiles, FSC, pour la viscose provenant de forêts bien gérées et Oeko-Tex Standard 100, qui permet de garantir l’absence de substances nocives pour le corps et l’environnement au-delà de la réglementation européenne. La marque utilise également des matières recyclées comme le polyester et s’emploie au tannage végétal, un procédé permettant de réduire le volume de déchets polluants. « L’ensemble de nos pièces en viscose FSC sont également certifiées Oeko-Tex Standard 100 », précise Elleore.

Ce parcours a été réalisé grâce à des partenaires à l’écoute et soucieux de leur impact : « Nous avons des relations de long terme avec nos principaux fournisseurs, et cette dynamique a été favorable au changement et à la transformation. Nous les challengeons beaucoup pour qu’ils évoluent avec nous, c’est parfois difficile car nous leur demandons beaucoup de transparence, mais ils savent que ces exigences sont importantes et qu’elles leur permettent aussi d’évoluer vers des démarches plus responsables ».

Certains fournisseurs de la marque avaient déjà entrepris des actions quand d’autres ont dû être plus sensibilisés. « Nous avons beaucoup échangé avec eux pour leur expliquer notre engagement, les informer sur ces labels et faire disparaître leurs craintes souvent liées à la méconnaissance des procédés de certification. Prendre le temps d’expliquer a toujours fonctionné et tous nos principaux fournisseurs ont accepté de nous suivre ». Ainsi, si de nombreux fournisseurs de la marque ont obtenu les certifications FSC ou GOTS à sa demande, ils sont tout autant à se préparer pour de futures demandes.

Pour s’assurer de la qualité des matières éco-responsables que Sézane choisit, la marque réalise les mêmes séries de test qualité (boulochage, résistance, ect.) afin de s’assurer que la qualité n’est pas amoindrie. Des développements spécifiques ont parfois été réalisés pour Sézane, afin d’ajuster les matières : « Sur le papier c’est facile d’écrire qu’on fait de la viscose FSC ou du coton bio, mais dans les faits, il y a souvent un travail de mise au point pour avoir un beau rendu. Nous ne faisons pas de compromis sur le style et la qualité des pièces ».

Grâce à l’expérience des fournisseurs, l’aspect des fibres s’améliore de jour en jour. La phase de développement technique dépend du type de textile, et c’est souvent au cas par cas que la marque avance avec eux. « Si certains n’étaient pas très enthousiastes lorsque nous sommes venus les voir avec nos demandes de certification, ils sont maintenant très fiers et communiquent auprès de leurs parties-prenantes, ce qui est très positif pour l’ensemble de la filière » raconte Elleore.

Après le travail de sensibilisation et de pédagogie appliqué à l’amont de la création, il est tout aussi important lors des étapes de vente. Avec ses quelques boutiques à Paris, New York, Londres et Aix-en-Provence et ses pop-up stores éphémères, il était important de former les équipes de vente de Sézane à ces démarches responsables : « Il fallait leur expliquer pourquoi une pièce en tissu pouvait avoir le label FSC. Beaucoup connaissent ce label mais pour le papier et le carton, tout comme nos clientes. Nous avons formé nos équipes retail pour qu’elles connaissent l’origine des matières et puissent être capable d’informer sur les certifications des vêtements. »

SézaneEn effet, la marque a décidé d’apposer le label FSC ainsi que les autres labels directement sur les étiquettes des vêtements, afin de les rendre visible en magasin et sur leur site marchand : « cela nous permet de montrer notre engagement, d’être transparents sur les attributs de la matière, mais aussi de faire réfléchir nos clients pour qu’ils se posent les bonnes questions » explique Elleore.
Une façon de conforter le choix des clients les plus engagés et de sensibiliser les autres. La communication mise en place par la marque depuis janvier vise également à répondre à cet objectif : en mettant en valeur FSC, GOTS et Oeko-Tex Standard 100 notamment sur les réseaux sociaux, Sézane invite son public à interroger leurs motivations et à se tourner vers des achats plus responsables.

Aujourd’hui la marque s’est fixée des objectifs clairs dans cette volonté de faire toujours mieux de saison en saison : atteindre 80% de matières éco-responsables d’ici 2021, renforcer la traçabilité de leurs collections, obtenir de nouvelles certifications et élargir leur engagement sur d’autres chaînes de valeur. « Avoir une démarche responsable est un travail permanent, et il est toujours possible d’aller plus loin ».

Au-delà des matières textiles, la marque multiplie les actions pour réduire l’impact lié aux emballages en exigeant à ses fournisseurs du papier et du carton certifié ou recyclé pour ses colis, boîtes à chaussures, ticket de caisse, papier d’emballage. A titre d’exemple, les boîtes à chaussures et les sacs de caisse sont en carton certifié FSC Mixte, et un nouveau projet est en cours de mise en place pour réduire le taux de vide dans les colis.

« Nous poussons également nos fournisseurs à faire le choix de la certification FSC pour des éléments en bois sur nos bijoux ou des anses de sacs » précise Elleore.

Être une marque éco-responsable n’est donc pas de tout repos, cela demande un travail et un suivi continus pour améliorer les pratiques des fournisseurs et sensibiliser les consommateurs. La marque a développé un indicateur de suivi interne pour suivre le pourcentage de viscose certifiée FSC dans ses collections : si elle est aujourd’hui à 47% d’après cet indicateur, Elleore attend avec hâte les prochaines collections, qui, elle nous l’a confié, vont faire grimper ce chiffre.

FSC France est ravie d’accompagner la marque Sézane et de constater les évolutions en matière de certification dans le secteur du textile.

Vêtements de la marque Sézane en viscose certifiée FSC


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000211