Michele_Benbunan
C. Jolly de Rosnay

Avec 50 maisons d’édition et un large portefeuille d’auteurs de renommée internationale, le groupe Editis est conscient que sa stature de leader de l’édition lui donne une forte responsabilité environnementale. Il s’est donc engagé dans une démarche écoresponsable en matière de fabrication, d’approvisionnement et de recyclage depuis plus de 11 ans.

Premier acteur de l’édition en France à obtenir la certification FSC pour ses services de fabrication, le groupe propose aux lecteurs des livres respectueux de l’environnement.

Michèle Benbunan, Directrice générale d’Editis, revient pour FSC France sur les enjeux et actions du groupe en matière environnementale.

Quelle est l’histoire de la création du groupe Editis et de quelles maisons d’édition se compose-t-il aujourd’hui ?

« Appartenant au groupe Vivendi depuis février 2019, notre groupe est un leader français de l’édition qui fédère 50 maisons prestigieuses. Certaines, telles que Plon, Gründ, Perrin et Nathan sont centenaires et font partie du patrimoine français. D’autres viennent d’être créées, comme Le bruit du monde, et de nouvelles maisons sont à venir en 2022. Avec 4000 nouveautés publiées chaque année et un fonds de plus de 45 000 titres, nous sommes présents dans les domaines de la littérature générale, de la littérature au format de poche, de la jeunesse, du pratique, de l’illustré, de l’éducation et de la référence. Agilité et innovation sont au cœur de notre stratégie pour accompagner les auteurs. »

 

Editis

Quels sont les principaux axes de votre politique RSE ?

« Cette année, nous renouvelons notre engagement sous la signature #LisezEngagé! autour de trois piliers.

Le premier, « Engagé pour la planète » souligne notre priorité de réduire notre empreinte environnementale. Après la mise en place d’une démarche d’écoconception de nos livres, nous relevons maintenant le défi de réduire nos émissions de CO2.

Le second pilier « Engagé pour la société » montre notre volonté de défendre l'accès au livre et à la lecture pour tous ceux qui en sont éloignés (précarité, handicap…).

Enfin, nous souhaitons également œuvrer pour un monde plus inclusif à travers notre démarche « Engagé ensemble », c’est-à-dire agir en faveur des jeunes peu favorisés et promouvoir par nos contenus une société diversifiée, actuelle et tolérante.

Editis est également fier d’être engagé depuis 9 ans dans le Global Compact qui nous invite à adopter, soutenir et appliquer dans nos sphères d'influence un ensemble de valeurs fondamentales, dans les domaines des Droits de l'Homme, des normes de travail, de l'environnement, et de la lutte contre la corruption, à travers dix principes fondamentaux. »

Quelle est votre politique en matière d’approvisionnement de papier ?

« Face à l’urgence climatique, Editis s’engage à travailler quotidiennement pour fabriquer de manière responsable et plus sobre. Ainsi, dans le cadre de notre objectif de réduction de notre empreinte environnementale, notre groupe s’engage à réduire sa consommation de papier. Le challenge est de vendre autant de livres mais en utilisant moins de matière. Pour cela, nous innovons à chaque étape de la vie d’un ouvrage (fabrication, stock, invendus) pour qu’au final le taux de papier ne devenant pas un livre baisse de 10 points dans les 12 prochains mois. »

Pourquoi avez-vous choisi des matériaux certifiés FSC ?

« Premier éditeur français (historique) à avoir obtenu la certification FSC en 2007, Editis a étendu progressivement la certification FSC aux fabrications de l’ensemble de ses maisons d’édition. Grâce à la certification FSC, nous nous assurons que le papier que nous utilisons est produit à partir de bois issu de sources responsables. Ce choix fait partie intégrante de notre démarche d’écoconception de nos livres qui concerne aussi les formats, les colles, les encres, les vernis… »

Editis possède une licence promotionnelle FSC depuis mars 2020, permettant de communiquer et sensibiliser le consommateur : pourquoi cette démarche ?

« Adhérer à la démarche FSC, c’est aller plus loin que de penser uniquement en termes de matériaux ou fabrication, c’est promouvoir une certaine idée de l’utilisation des ressources et tout particulièrement celles de la forêt. Avec des consommateurs, des lecteurs de plus en plus sensibles à la nature et à la biodiversité, nous voulons porter cette démarche haut et fort.

Imprimer le label de certification ne suffit pas, il faut communiquer plus largement, et ce auprès de toutes nos parties prenantes. » 

Le papier est un produit forestier que l’on utilise tous les jours, comment réussir à sensibiliser le consommateur et le pousser à acheter de manière plus responsable ?

« En tant qu’éditeur, nous avons une mission d’éducation et d’information importante auprès de nos publics, et tout particulièrement des familles. C’est donc aussi à travers les contenus que nous publions, informatifs, éducatifs ou scolaires que nous déployons une formidable capacité à passer le message global du respect de la nature et de la préservation des ressources naturelles, dont le bois. »

Quelles sont les prochaines étapes de votre stratégie RSE ?

97,6% du papier acheté par Editis, pour fabriquer des livres, est certifié FSC Mixte, mais nous visons les 100%. Nous souhaitons aussi intégrer à la démarche toutes les nouvelles maisons créées ou rejoignant le Groupe Editis. Nous avons également la volonté d’informer plus largement nos collaborateurs sur notre partenariat, et pour cela, une conférence sera organisée avec FSC France dans nos locaux en 2022.

Plus globalement, nous venons de définir notre plan d’action RSE pour les années à venir avec des engagements forts, surtout en matière environnementale. Nos priorités sont de réduire de 29% d’ici 2025 nos émissions de CO2, et compenser une autre partie de nos émissions afin de contribuer à la neutralité carbone collective. C’est un énorme chantier !

Sur les autres axes, nos objectifs sont de :

  • Soutenir des actions originales d’accès à la lecture : par le mécénat (comme avec l’association Lire pour en sortir qui favorise la réinsertion des personnes détenues par la lecture) ; au cœur de nos métiers (par la création de méthodes d’apprentissage à la lecture dédiées aux enfants avec une déficience intellectuelle, par la publication d’ouvrage pour les Dys, etc.)
  • Étendre nos actions envers les jeunes moins favorisés (partenariat avec l’association Viens Voir Mon Taf, pour permettre à des jeunes de découvrir notre entreprise et les métiers de l’édition, apporter bientôt notre contribution à la démarche gouvernementale : #1jeune1solution) et développer en interne l’accompagnement des collaborateurs en situation de handicap.

FSC France espère que la démarche du groupe participera à la sensibilisation des lecteurs citoyens sur la gestion et la préservation des forêts, et entraînera de nouvelles démarches et politiques responsables des acteurs de l’ensemble du secteur de l’édition en France.