Créé en 1985 par Frédéric BECHON et historiquement implanté en région Centre, le Cabinet BECHON est spécialisé en expertise forestière et a pour vocation de conseiller toute personne ou organisation ayant un lien avec les milieux forestiers.

Le cabinet possède aujourd’hui un portefeuille de 25 000 hectares de forêts dont 9 000 hectares de propriétaires institutionnels. Il réunit une équipe variée composée de trois experts forestiers, une technicienne forestière, un chargé de transactions immobilières et un expert foncier et agricole.

Antoine BECHON, Expert forestier et associé, et Aurélie LAFUENTE, Technicienne forestière, reviennent sur la démarche de certification FSC du cabinet.

Cabinet BECHON

Alors que le parcours professionnel de Frédéric BECHON le conduit à s’intéresser à différents acteurs de la filière bois à l’international, c’est en 2010 que le fondateur du cabinet créé une filiale au Brésil, il assiste divers investisseurs pour le reboisement de terres agricoles délaissées. En 2013, il poursuit cette dynamique et créé un cabinet d’audit forestière en Roumanie, ce qui lui permet également de collaborer avec des investisseurs pour l’acquisition et le suivi de propriétés forestières. « C’est dans le cadre de ces activités extérieures que le cabinet a commencé à accompagner ses clients sur la certification FSC » raconte Antoine BECHON. « L’ensemble des propriétés que nous gérons dans ces pays sont certifiées, pour une surface d’environ 17 000 hectares ».

Le cabinet, très attaché aux aspects environnementaux et sociaux de la gestion de ses forêts, a alors décidé de poursuivre cette démarche en France métropolitaine. « Notre objectif est de concilier le respect des milieux naturels tout en valorisant économiquement les actions et les mesures que l’on peut y pratiquer » explique l’expert forestier. « Il y a une dynamique de certification croissante au niveau national qui nous a encouragé, et nous avons été soutenu par plusieurs de nos clients avec lesquels nous collaborons au Brésil et en Roumanie et qui possèdent également des forêts en France ».

Le cabinet s’est donc lancé dans une démarche de certification de groupe, obtenue en septembre 2021. « Le cabinet ayant été sensibilisé depuis de nombreuses années au travers de ses missions à l’étranger, nous avons pu apporter notre expertise du référentiel FSC et faciliter l’accès à la certification pour nos clients » raconte Aurélie LAFUENTE. « Cette certification nous permet également d’avoir une cohérence vis-à-vis de nos clients, et de répondre à des attentes sociétales fortes que l’on ressent : avant le prix du bois, nos clients s’intéressent au respect des écosystèmes forestiers, et il était donc évident de s’adapter et d’évoluer vers des systèmes de certification aux exigences environnementales fortes tel que FSC. Il y a également eu un réel engouement en interne, tous les collaborateurs se sont impliqués ».

Alors que la certification de groupe permet de pouvoir mutualiser les efforts et les coûts liés à la certification, Antoine BECHON et Aurélie LAFUENTE sont convaincus que ce groupe évoluera très vite : « nous avons pour l’instant trois massifs forestiers certifiés pour une surface de 1655 hectares, en Normandie et région Centre » explique Antoine BECHON, « mais certains autres clients font déjà la démarche de nous contacter pour échanger à ce sujet, et sans nous fixer d’objectifs précis, nous allons pouvoir intégrer petit à petit de plus en plus de propriétés ».

En amont des audits de certification, réalisés par un organisme certificateur externe, le Cabinet BECHON a ainsi effectué des diagnostics écologiques, économiques et sociaux, pour chaque forêt candidate, pour ensuite définir des objectifs de gestion et des actions à mettre en place. « L’un des points forts de la certification FSC est la concertation » raconte Aurélie LAFUENTE. « Nous avons dû impliquer des acteurs du territoire que nous ne sollicitions pas forcément, comme les sociétés de chasse, les collectivités locales ou encore les organisations environnementales ».

Les échanges initiés avec l’ensemble de ces acteurs ont ainsi permis au cabinet d’intégrer des avis extérieurs précieux, mais aussi de faire de belles découvertes : grâce aux associations naturalistes, ils ont pu constater la présence d’un nid remarquable dans l’une des forêts auditées, probablement un Autour des Palombes. « Sans ce diagnostic écologique, nous serions sans doute passés à côté de cette espèce » raconte Aurélie LAFUENTE.

Bois Cabinet BECHON

Les trois forêts aujourd’hui certifiées sont principalement composées de feuillues, et notamment de chênes. Elles suivent une gestion irrégulière à couvert continu et génèrent des bois de très bonne qualité. « Les produits sont principalement utilisés par la filière de la tonnellerie, mais aussi pour l’ébénisterie, la menuiserie, ou le bois de construction de type charpente » explique Antoine BECHON.

« Notre enjeu est de proposer du bois français et certifié aux consommateurs finaux » complète Aurélie LAFUENTE.

Malgré une filière de transformation de matière certifiée encore peu développée en France, Antoine BECHON et Aurélie LAFUENTE croient en l’avenir des chaînes de transformation certifiées en France et font confiance à l’effet boule de neige, car selon eux, « proposer de la matière certifiée est une première étape qui va permettre aux transformateurs de s’investir à leur tour ».

En attendant, Aurélie LAFUENTE est optimiste : « le label FSC apporte une reconnaissance internationale de la gestion forestière appliquée sur le patrimoine forestier de nos clients, et offre la possibilité de multiplier les débouchés à l’international, en attendant la mise en place d’une filière de transformation certifiée en France pour le bois d’œuvre ».

Cabinet BECHON

Le Cabinet BECHON souhaite désormais poursuivre ses actions avec FSC, en accompagnant dans un premier temps ses nouveaux certifiés, en continuant à faire évoluer le groupe de certification et en communiquant sur leur démarche. « Nous allons également nous pencher sur la question des services écosystémiques, car nous pensons, compte tenu de nos activités et des différentes attentes sociétales, que la forêt ne doit plus être uniquement un moyen de production, mais qu’il faut valoriser et participer à la reconnaissance des services qu’elle nous fournit » conclu Antoine BECHON. 

Comme pour leurs clients qui les ont convaincus de se lancer dans la certification FSC, d’autres évoquent déjà avec eux la possibilité d’investir dans des projets de préservation des services écosystémiques – FSC France est ravie de cette évolution et de l’engouement pour ce sujet d’avenir, et sera ravie d’accompagner le cabinet dans la mise en place de nouveaux projets en France.

Pour en savoir plus sur les premiers projets, visitez notre page dédiée.  

Pour plus d’informations sur le Cabinet BECHON, visitez : https://www.cabinet-bechon.fr/

Cabinet BECHON